mercredi 30 juillet 2014

On fait le Bilan, calmement ...


Parfois mes absences se traduisent par ses moments de réflexion dont chacun à besoin; j’ai tellement de mal en ce moment, j’ai du mal avec les gens, j’ai du mal avec ce monde qui ne tourne pas rond. J’en ai marre de cette hypocrisie généralisée. Alors j’ai d’abord pris le parti de rire de tous ça et puis dans la foulée je finis par me calmer et j’apprends à rester patiente. 
Je fais le bilan, je me rappelle qu’en France j’adorais prendre le bus, le métro, le tramway et prendre un instant pour discuter avec des inconnus. Faut dire qu’on nous fout des robots à tout les coins, j’aime la modernité mais bon, j’aime aussi recevoir une dose '' d’humanisme '' au quotidien. Papoter, j’adorais ça, mais pas avec n’importe qui, surtout avec les petits vieux. Attention, Ce n’est pas du tout péjoratif quand je dis ça, c’est plutôt affectueux dans ma vision des choses. Mais là encore, chacun voit les choses à sa façon, en fonction de l’endroit où il se place. En général les personnes âgées sont pleine d’histoires incroyables parfois même farfelues mais ce n’est pas grave, je me serais évader un instant, j’aurais appris ou du moins j’aurais pris le temps de réfléchir ou au pire je me serais éclatée un instant.

Ici, dès que je le peux, je m'en vais me balader en bord de mer pour me ressourcer. 
La vie est si différente, plus d’un an passé loin des miens : une année qui a son lot de peines, de joies, d’expériences uniques mais surtout de grandes leçons de vie.  J’apprends, je m’instruis, je m’enrichis, mais ça doit être une évidence, l’endroit où nous vivons nous change, parfois dans le bon sens, parfois dans le mauvais. Une chose est sûre, je grandis, je me nourris de toutes ces rencontres inoubliables et je suis envahit par tout ce qui s’anime autour de moi. Mon envie de découvrir le monde est encore plus forte.


Dans ce rythme infernale qui guident mes pas, dès le départ, je me laisse emporter par ce mouvement optimiste. Je partage les ambitions de cette fédération, cette envie de réussite, d’être au top, la vision du futur tout cela dans un état musulman. On est loin de l’occident où l’islam est instrumentalisée et constamment pointé du doigt, parfois même diabolisée. Dieu merci, musulman et non musulmans se côtoient dans la paix et surtout chacun vit dans son monde. Je découvre alors l’émirat, sa culture, ses lois qui m’offrent une vie où je me sens en sécurité, et ça, c’est le grand luxe. 
Je réalise et je comprends pourquoi les locaux sont fiers de leurs émirats et aussi patriotes. 

La vie est confortable, j’ai halluciné la première fois où je suis allée mettre de l’essence quand j’ai compris qu’il ne fallait pas descendre de la voiture pour faire le plein, quelqu’un le fait à votre place. Il existe des tas de petits services à la personne dans ce style et bien évidemment pour la plupart des gens cela fait partis de la normalité. J’apprécie mais je ne m’attache pas à tous ça, la voix de maman résonne dans ma tête "  ma fille garde les pieds sur terre et n’oublie jamais d’où tu viens ". Je reprends souvent mes esprits sans trop m’attarder sur ce genre de confort mais quand même je dois être honnête et je dois dire que ne plus trainer cette odeur pourri de mazout sur les mains c’est un vrai plus.

 

J’écoute Mirna, installée depuis plus de 15 ans à Dubai. Elle a vu grandir et se transformer  l’émirat à une vitesse folle. 
Elle me parle du vieux Deira… du port de pêche, des femmes et des dunes qui sillonnaient encore le paysage. Je me sens transportée et j’ai l’impression de voyager dans la vision du moyen orient que je m’étais toujours imaginée. 








 Moi qui veut changer le monde alors que je n’ai que 24 heures en une journée, j’ai encore du boulot, mais quand je vois qu’on bâtit les plus grandes tours du monde sur un désert si rapidement, je me dis que rien est impossible !


 Je décide de partir à la découverte du vieux Dubai et de m'aventurer aussi dans le désert. 

 



J'en prend plein les yeux, je suis dépaysée, j'aurais tant de choses à raconter... Trois mots me viennent à l'esprit pour décrire tous ce que je vois: modernité, traditions, paradoxes ...



Retour en ville, j’ouvre les yeux et mon regard croise celui des ouvriers qui travaillent sur les chantiers. La plupart viennent d’Inde, du pakistan et ce qui me frappe le plus, c’est qu’ils sont soit très jeunes, soit très âgées, ils sont probablement là pour nourrir leur famille restée en Inde. Derrière ses immenses building se cachent la misère de l’Inde. Je n’ai que mon sourire à offrir et je continue mon chemin le cœur lourd. J’admire leur dignité.



Je rencontre Rana, une libanaise installée aux émirats comme beaucoup d’autre. Elle me raconte ce qu’elle a vécu au Liban. Je découvre avec effroi l’horreur de cette guerre civile. Elle n’était encore qu’une jeune fille et me parle de son quotidien aux allures de fin du monde, des cris, des larmes et des heures passées à se cacher dans des caves dans l’attente que les explosions cessent, dans l’espoir que la vie reprennent là où elle s'était arrêtée. J’ai mal et ses fragments d’histoire suffisent à me transmettre la terreur qu’elle a pu vivre. J’en suis effrayée.
J'entend les echos du printemps arabe et les informations parlent de la guerre en Syrie et le shéma se reproduit, comme si la guerre était devenue une habitude dans une partie du monde arabe. On atteint des niveaux de violence insupportable et pendant ce temps là certains parlent d’honneur alors qu’ils ont vendus leurs âmes au diable. J’en veux tellement à ceux qui brisent les rêves de toute une génération. 


Je pleure en silence pour tous ces enfants qui ont fuit la Palestine et la Syrie. Ils me parlent de leur famille restée au pays, de leurs cousins qu’ils n’ont pas revu depuis des années. Ils se remémorent puis ce taisent, le silence, les yeux humides et la gorge serrée, je me sens inutile, je veux les prendre dans mes bras, les serrer fort , les rassurer et leur dire que la paix est pour demain mais c’est faux ! Aujourd’hui sans comprendre comment cela est encore possible, l’histoire se répète incessamment.
J’ai mal pour ces enfants qu’on prive d’éducation. Je ne peux pas comprendre comment à notre siècle des enfants vivent encore avec la peur de la mort. Je n’ai pas de réponses, non bien au contraire, j’assiste impuissante à ce monde qui cautionne cette cruauté et qui laisse faire comme si cela était une évidence. Comment est-ce possible de ne pas tenir compte de l’expérience, des erreurs de l’histoire pour continuer à priver ses enfants d’une vie familiale paisible sans craintes et sans larmes. C’est comme si la vie devait s’éteindre et qu’aucun compromis ne serait possible.  Alors oui, face à de tels injustices flagrantes, j’aimerais parfois vivre loin de cette société qui va à l’encontre de ce qui me semble juste...



Follow Me

Facebook       Twitter        Instagram       Youtube

vendredi 18 juillet 2014

SOFT CORAL



Je reviens avec un look du jour qui est plutôt simpliste en réalité. J'ai voulu tester le jegging mais je n'ai pas trouvé ça très confortable, rien ne vaut un bon vieux jean à l'ancienne. Donc je porte ce jegging bleu avec un chemisier sans manches à col claudine. Rien de sensas' en fait mais j'ai eu un gros coup de cœur pour ce chemisier qui vient de la boutique Koton (encore une fois). Il est vraiment originale, l'imprimé à fleurs se mixe très bien avec ce col claudine et les broderies qui cache discrètement le décolleté. 
 
J'ai beaucoup aimé l'association des matières, le jean rehaussé par le motif floral orange et la broderie. Le pendant à nouer au ventre casse le côté stricte du col et encore je le noue de façon soft. C'est plutôt chargé, c'est pour cela que je suis restée très basic pour le reste de la tenue. Et encore j'ai osé porter des sandales oranges. Voilà pour cette tenue aux notes acidulés.
La question du jour est : " Quel poudre utilise-tu pour matifier le teint? " J'utilise ce type de poudre pour retravailler les zones illuminées par l’anti-cerne ou le touche éclat ; la plupart du temps je prend ma poudre Illuminating Finish Powder Compact Bobbi Brown (disponible ici), c'est un de mes indispensable qui sert surtout à matifier les zones qui ont tendance à briller.


Pour la petite histoire, quand je suis allée à la boutique Bobbi Brown pour voir ce qu’il y avait de beau, comme à mon habitude, de rouges à lèvre à fards en tout genre, je me suis mis à faire quelques tests. 

Je venais juste en visite mais comme d'hab' je ne peux pas m'en tenir à la phase " regarder ". Une petite voix dans ma tête raisonne " Tu mérites un nouveau rouge à lèvre. Tu mérites un nouveau rouge à lèvre ... " et j’ai d'abord succombé pour un Rich Lip Color en teint soft coral, un pêche pâle qui porte très bien son nom (disponible ici). Au passage il s'accorde très bien avec les fleurs de mon chemisier alors pas de regrets (on déculpabilise comme on peu).

Cette couleur corail est très flatteuse en saison estivale. 
Bref, je continue par explorer le corner dédié au teint quand les poudres commencent à me faire la peau douce. Après mûre réflexion concernant la teinte qui me conviendrait le mieux, la natural tan 4.25 a fait l’unanimité. 

Quand la maquilleuse m’a appliquée cette poudre veloutée à la texture légère, je me suis empressée d’aller sous un spotlight pour voir le résultat, et là, c’était ma peau, pas d’artifice, un effet naturel mais matifié et illuminé à souhait. 

J’avais senti qu’elle se fondait bien sur ma peau. Mon intuition ne m'avait pas trompé, l’aspect de ma peau était net tout en restant naturel. Sans hésitation je décide de la prendre et là comme par hasard il n’y en avait plus, ça tombe toujours sur moi! J’étais tellement dégoutée que j’ai fait plusieurs Mall pour la trouver. 
C’était trop tard, elle était sold out à Dubai. Il a fallut plusieurs mois pour la voir réapparaitre. Mais finalement ce qui est difficile à trouver et encore plus appréciable.

Ce que j'aime? L'excellente qualité de la poudre qui sublime la peau, qui couvre les rougeurs et les irrégularités.
On peut l'utiliser comme poudre " buvard " qui contrôlera la brillance provoqué par l'excès de sébum pour une bonne partie de la journée. Il existe environ 16 teintes pour le bonheur de toutes les carnations.
Pour voir ce que ça donne en vidéo ça se passe ici et .
  

La beauté intérieure sublimée de l’extérieur, c’est le credo de mon blog et je m’aperçois que cela fait longtemps que je n’ai pas parlé d’aliment beauté. Il y a vraiment eu trop de laisser aller par ici! Mais finalement ça tombe bien et j’en profite donc pour continuer aujourd'hui ma saga minceur avec un aliment minceur de grande qualité.

D’abord, est-ce que je vous ai convaincu ou non pour la remise en forme? Si oui vous devez probablement être courbaturée et me détestée (sourire) alors je vais me rattraper et être plus sympa. Je vous donne ma deuxième astuce minceur, et cette fois-ci c’est très facile. Mon super pote minceur n’est autre que le pamplemousse..

Au cours des derniers mois j’ai d’abord réduit les boissons gazeuses, je bois toujours du thé, j’ai doublé ma consommation en eau et j’ai surtout commencé à boire du jus pamplemousse et ça m'a beaucoup aidé à éliminer. 

makerssociety.com
A la base je ne suis pas une grande fan de pamplemousse finalement je le consomme au quotidien. C’est un véritable allié de beauté qui n’est pas toujours mis en valeur alors qu’il regorge de bienfaits, d’abord de vitamine C ce qui est top pour commencer la journée mais il fait surtout partie des aliments qui aide à bruler les graisses. 

 


Pour comprendre un peu les choses il faut savoir qu’au quotidien  nous consommons beaucoup d’aliments qui ont des effets néfastes sur notre organisme. Je pense que jusqu’ici je ne vous apprends rien. Pour faire simple beaucoup d’aliments ont la particularité de stocker d’avantage de graisses. 
Pour manger sainement vous pouvez déjà commencer par consommer bio, c’est mieux; fuyez les pesticides autant que vous pouvez, éviter et même supprimer les fritures et aussi tout les aliments qui ont été modifié, conserves, boites, gâteaux, chips…

Alors dans l’idéal il serait bon d’éviter de consommer ce type d’aliments, mais je sais bien que dans la pratique c’est une autre histoire, mais comme je l’ai dit dans mon précédent billet, c’est tout ces petits efforts qui donneront du résultat. Allez-y en douceur, commencer par adopter les bon réflexes. C’est à ce moment là que le pamplemousse joue un rôle majeur ! En l'ajoutant à votre alimentation, vous éliminerez plus facilement les graisses stockées. J’ai commencé par consommer un verre de jus de pamplemousse chaque matin puis j'ai enchainé durant les repas selon mes envies.

Si cela vous lasse n’hésitez pas a piochez dans la famille agrume. Vous avez aussi ses frères et sœurs citrons, citrons vert et oranges qui font le même boulot.

N’hésitez pas à presser quelques gouttes de citron sur vos plats. Là encore le citron est un brûleur de graisse. 
  
Bon, il y a encore du boulot, en attendant, prenez soin de vous, de votre alimentation pour votre beauté mais aussi et surtout pour votre santé. 
Des bisous <3


Follow Me

Facebook       Twitter        Instagram       Youtube

 

mardi 15 juillet 2014

astuce minceur facile et fond de teint parfait



Aujourd’hui je répond à deux  questions qui reviennent assez souvent.  
La première : quel est mon secret minceur?  
Dans mon cas et depuis un moment, je ne cherche pas essentiellement à perdre du poids mais plutôt à retrouver un équilibre alimentaire.  Je souhaite aussi travailler la silhouette dans l’ensemble, c’est a dire gagner en masse musculaire, éliminer la cellulite, affiner et donc sculpter certaine zones de mon corps. 
Je suis encore " en chantier " mais ce n’est pas grave, je prends mon temps et je crois que c’est une des règles essentielles si vous voulez retrouver une ligne à votre goût.
Je tiens a dire que ça me fait super plaisir de recevoir des messages de personnes qui reprennent le goût de s’occuper d’elle-même en parcourant le blog. C’est donc le moment de faire un premier point.

D’abord si vous êtes décidées à reprendre la main sur votre corps, ne vous découragez pas en pensant que cela demande du temps et de l’argent. Avec de la motivation, en reprenant de bonnes habitudes et en se fixant des petits objectifs, vous reviendrez doucement au top de votre forme.
La première étape sera de faire un état des lieux de votre corps, commencer à manger sainement c’est à dire en éliminant au maximum les mauvais sucres et les mauvaises graisses. Il est aussi bon de commencer une activité physique. 


Dans la pratique, pour ma part j’ai commencé la nage aux palmes mais si ne vous pouvez pas le faire opter pour des cours d’aquagym ou de fitness. J’ai choisi la nage aux palmes car je n’ai pas beaucoup de temps libre mais les exercices pratiqués dans l’eau on l'avantage de déloger plus facilement les graisses bien installé grâce à la pression de l’eau sans avoir l’impression de fournir un effort surhumain. C’est ce qui m’a motivé. 
J’ai aussi pratiqué un peu de sport en salle mais surtout pour le cardio car la santé il n'y a rien de plus important dans ce bas monde. Je fais de la course rapide, ça je gère rien ne peut m’arrêter c’est mon défouloir. Les sports d’endurance sont bons pour éliminer les calories, les cellules graisseuses et gagner en masse musculaire. 
Là encore, si votre emploi du temps ou votre budget ne vous le permet pas rien ne vous empêche de vous rendre deux à trois fois au parc (même avec les enfants) et d’entamer une marche rapide d’une demi heure.

 
La marche rapide est un sport simple, rapide et qui ne coûte rien. Vous pouvez aussi pratiquer la corde à sauter.
Maintenant je viens de commencer le fitness à la maison et j’en suis très satisfaite. On trouve de très bons DVD de cours de fitness à faire chez soi. Sinon vous avez pleins de nana sur internet qui propose ce genre d’exercices, vous pouvez cibler. Quoi qu’il en soit je dois dire que ma première séance fut un moment de souffrance pourtant je suis sportive. Le principale point faible de ce type d’exercice à faire seul c’est qu’on peut vite se décourager au départ.
Au début vous lancez la vidéo, c’est houwou popéleup, je veux un corps de rêve, musique d’ambiance, coach agréable qui met en confiance ! Yala c’est partis! Puis quelques minutes plus tard, oui, seulement quelques minutes, elle commence à combiner des exercices, ça commence mal pour moi je ne suis pas quelqu’un de coordonné et en plus elle balance un " On est juste à l’échauffement, on y va tranquillement " mmh bon d’accord, je ne me décourage pas, j’y vais a fond, je reste concentrée enfin j’essaie, on continue avec des séries de squats puis on avance la jambe gauche , puis la droite tac tac, elle envoie un " ça commence a tirer " avec un sourire genre c'est trop facile et moi, je crie, j’ai mal. Ensuite, la voilà qui enchaine des séries de relevé de buste et relevé de bassin. Bon là j’en pouvais plus, je l’ai insulté de tout les noms, je me suis bien defoulée, je me suis sentis mieux et j’ai repris avec le sourire. Finalement faut voir le bon côté des choses, c’est pas si mal ce genre de session à la maison. On peut se défouler comme on veut. (sourire)
Nan mais sérieusement c’est super et comme elle le dit il faut aller à son rythme au bout de trois séances j’ai toujours aussi mal mais finalement j’aime ça, je sens que ça chauffe et que ça travaille, c’est super efficace.
Si vous voulez du résultat rapidement, deux à trois cours de fitness de trois quarts d’heure par semaine, vous permettrons d’harmoniser votre silhouette. J’ai commencé ces cours de fitness car je n’ai plus le temps de me rendre en salle mais surtout pour cibler des zones, la je travaille principalement les Abdo fessiers. Alors ça chauffe, mais j’aime cette sensation j’ai l’impression que les muscles travaille bien et surtout que je ne fais pas ça pour rien.



Bien entendue tout ces efforts donneront du résultat seulement et seulement si vous n’oubliez pas de changer  quelques habitudes alimentaire. Je ne me prive pas mais quand je me fais plaisir c’est toujours en petite quantité, j’essaie toujours de trouver le bon équilibre. C’est d’ailleurs pour cela que je suis contre les régimes sauf ceux qui réapprennent à manger équilibré. Le plus important c’est de savoir ce qui est bon pour vous et votre organisme, il faut apprendre à manger sainement.
Vous n’êtes toujours pas motivé à commencer maintenant ? Une bonne crème au chocolat vous attend au réfrigérateur ! Stop! Changement de cap! 
 
Comment s'accorder facilement un instant de cocooning ? ça se passe ici

 Direction la salle de bain, prenez un bain, ouvrez vos placards, pédicure express, gommage, huile, crème hydratante, cette fois-ci la crème c’est sur son corps qu’on l’étale.  Tartinez-vous ! Bichonnez vous! Motivez-vous !

C’est aussi l’occasion de cibler les zones que vous aimeriez voir fondre.
Contrôlez-vous, disciplinez votre esprit et votre corps au lieu de perdre votre temps à grignoter, prenez ce temps là pour vous.


Passons à quelques chose de plus facile... Je répond aussi à une question qui revient souvent: 
"  Quel est le fond de teint que j’utilise? "
Le fond de teint que j’utilise alors soit on l’aime soit on le déteste. Pour situer un peu les choses. Est-ce que vous aimez les bollywood?? Bon moi j’adore mais c’est long et ces temps-ci , moi je n’ai pas le temps de regarder un film pendant trois heures.

 La dernière fois que j’ai pris l’avion je me suis autorisée à en regarder un, j’ai regardé Ram Leela avec la très belle Deepika Padukone,  vous connaissez? En gros, c’est Roméo et Juliette version indienne. L’esthétique de ce film est magique, les couleurs, le décor, les plans, on voyage en Inde. Par contre j’ai moins aimé le jeu d’acteurs, certains échanges étaient trop niais, un peu lourd... Enfin bref je suis pas là pour parler de bollywood mais plutôt de teint. Par contre si vous avez de super films à me proposer je suis preneuse. 
En tout cas, si je vous parle de ça, ce n’est pas au hasard, vous avez peut être remarquer que dans ces films les indiennes ont un teint parfait. 



Quand j’ai acheté ce fond de teint, mon objectif était de trouver la couvrante parfaite tout en conservant un teint frais et illuminé dans l’esprit de ce qu’on retrouve dans les films indiens et Illamasqua l’a fait.  Et oui Illamasqua… <3 
Ce fond de teint est " spécialement conçu pour résister aux puissants projecteurs de théatre et plateau de cinéma". Je peux vous dire que j'ai bataillé pour le trouver ce fdt. Le Rich Liquid Foundation est le fond de teint ultra couvrant qui donne une peau parfaite.



Comment l’appliquer? La texture de ce fdt est tellement épaisse que je préfère l’appliquer au doigt, il a vraiment besoin d'être chauffer et travailler pour obtenir un résultat net et clean.
je n’avais plus trouvé une teinte aussi proche de ma carnation naturelle depuis que Lancôme avait supprimé le beige doré de son ancienne version du Color Ideal qui était parfaite pour moi. Avec le Rich Liquid foundation ( dispo ici ), la couvrance est vraiment exceptionnelle, et son fini satiné bluffant, et la nuance RF233 correspond exactement à ma carnation.
Il peut aussi être utiliser en micro touche comme anti-cerne. 
Ce que je peux dire à propos de fond de teint c’est que si vous êtes à la recherche d’un fond de teint ultra couvrant sans effet plâtre celui-ci sera parfait. 


En plus le choix des teintes est assez large vous trouverez surement celle de votre carnation. 
Où le trouver? ici
Pour voir le résultat en vidéo ça se passe ici et .

Voilà pour aujourd'hui, j’imagine que certains sont déjà en vacances alors bonne vacance et profitez-en bien. Et ceux qui font le ramadan j’espère qu’il vous apporte tous les bienfaits espérés en sha Allah. Gros bisous <3




Follow Me

Facebook       Twitter        Instagram       Youtube

jeudi 10 juillet 2014

LOOK DU JOUR / SHEER LIP COLOR BOBBY BROWN/ BRACELETS CRUCIANI




J'ai déjà craqué pour une veste kimono Riva noir il y a quelque temps. 
Cette pièce insuffle une touche bohème au tenue les plus chics et classiques. 
J’avais aussi beaucoup aimé le coté léger, confortable tout en restant élégant. J’ai alors flashé pour une autre pièce du même genre, cette fois-ci j’ai choisi un cardigan kimono Koton plus coloré. 
 

Beaucoup de mes vêtements viennent de cette boutique, les collections que cette marque proposent sont intéressantes. En tout cas pour revenir au kimono, je dois avouer que c’est aussi une bonne alternative au gilet simple que j’aurais tendance à porter pour me revêtir quand je suis habillé légèrement, c’est à dire avec peu de matière ou parfois un peu trop moulant. Et  je dois dire que ce skinny blanc me grossit légèrement, c’est surement le point faible de ma tenue mais ce gilet rattrape le coup. J’aime le retombé du tissu fluide qui enveloppe la silhouette et qui dessinent discrètement les hanches qui se balancent quand on marche.
Détail look du jour:
Skinny blanc ZARA
Marcel marron
Gilet Kimono Koton
Sac Parfois
Collier porté en bracelet Parfois
Bagues Zara
Bracelet de cheville I AM
Chaussure ALDO

J’ai craqué peut être un peu rapidement mais finalement sans regret car je sais que je pourrais porter ce gilet kimono ces soirs d’été frisquets, et qui sait cela donnera peut-être à mes tenues la grâce et l’élégance des geishas qui sont traditionnellement vêtu de ce fameux kimono.

Mes lèvres sont recouvertes du sheer lip color Bobby Brown, en teinte 6
C’est le nude dont je vous ai parlé dans ma vidéo consacré aux lèvres. Vous pouvez voir ce que ça donne, même si je trouve que les photos ne le mettent pas à l’honneur. 




Il est parfait avec un maquillage prononcé des yeux.  C’est un vrai beige nude à porter de jour comme de nuit.  
Le plus: sa texture crémeuse qui hydrate les lèvres. Le moins: c’est une édition limitée encore disponible ici.


En cherchant des photos où je portais ce rouge à lèvre, je suis tombé sur celles-ci et je me suis rappelée que cela faisait un moment que je voulais vous parler des bracelets Cruciani

Le look: pantalon Mango/ Marcel American Eagle/Chemise jean/Camera Bag Mango

J’ai adoré les porter et les offrir, je trouve que c'est une bonne petite idée de cadeau.  Ces bracelets en macramé sont soigneusement réalisé à la main.  Il en existe pour tous les goût, le motif infini, main de fatma, les papillons...

 Les modèles que je préfère c’est " marte " (mars) qui symbolise le futur et mon chouchou c’est le trèfle à quatres feuilles. 


Plus jeune, j’adorai parcourir les pelouses vertes à la recherche du trèfle à quatre feuille.  Quand je finissais enfin par en trouver un après de longue recherche dans l’herbe, c’était mon jour de chance, j’avais trouvé un trésor. Je m’en aller le sourire aux lèvres ranger fièrement mais discrètement mon porte-bonheur dans un livre bien épais pour ne pas qu’il s’abime. Allez dite moi, qui n'a pas déjà fait ça?! (sourire) C’était un jeu en fait, mais un jeu qui réchauffait mon coeur de gamine et qui faisait rêver. Il est loin le temps de l’insouciance où je ramassais des trèfles à quatres feuilles dans les champs. 
De gauche à droite: Bracelet Promod/Parfois/Cruciani/Parfois/Souk/Bagues ALDO
Aujourd’hui je me console avec ces bracelets Cruciani, j’aime les porter à mon poignet et les associer à d’autres bracelets. Ils auront au moins le mérite de m’avoir fait renaitre dans l’instant ce beau sentiment d’espoir, de chance et de joie inattendue. 


Sinon a défaut de trouver des tatouages éphémère à mon goût, j’ai décidé d’en réaliser moi-même. Oui ça me prend comme ça des fois, j’aime bien m’écrire dessus. 
Il est écrit maktub en arabe ce qui signifie destin. Bien que nos espoirs alimentent nos songes, quoiqu’il en soit il n’y a rien de plus fort que le destin. 
Tout est écris. <3



Follow Me

Facebook       Twitter        Instagram       Youtube

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...